Rechercher
  • Nadezhda Svinarova-Petrova

KIPLAR – pourquoi faut-il éviter cette plateforme internet ?

Dernière mise à jour : 15 sept. 2021



Nous sommes de plus en plus sollicités par des personnes se plaignant des services d’investissements proposés par la plateforme internet KIPLAR (kiplar.com) et le non-respect par cette dernière des « contrats » signés.


Il semblerait que Kiplar ne respecterait pas ses engagements de reversement des « bénéfices » dus.


Ainsi, nous aimerions attirer l’attention des épargnants français sur les risques d’investissement sur cette plateforme.


QUI SONT KIPLAR ?


Le site internet de KIPLAR offre de nombreuses possibilités d’investissements qui semblent très alléchantes. Selon l’information qui y figure on aurait, par le biais d’un investissement sur cette plateforme, « accès instantané aux actions mondiales » (Amazon, Tesla, Microsoft, Alibaba, etc.) et aux crypto monnaies tant à la mode en ce moment.


Selon les « Conditions générales » du site, la société KIPLAR LTD aurait son siège à Beachmont Business Centre, Suite 76, Kingstown, Saint-Vincent-et-les-Grenadines. La société serait enregistrée sous le numéro 25797BC2020. Cette information semble véridique à la lumière des recherches que nous aurions pu effectuer sur internet au Registre commercial de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Toutefois, le simple fait que la société a bien été immatriculée ne signifie pas qu’elle exerce une activité légale.


Au courant des derniers mois, et à la lumière de l’information dont nous disposons, nous avons pu établir des liens entre Kiplar et deux autres plateformes déjà notoirement connues comme étant frauduleuses (Uptos et Commerce Wealth) qui agissent sur le territoire français depuis la fin de l’année 2019. Ainsi, nous avions de forts doutes quant à la légalité de cette plateforme.


Les doutes sont aujourd’hui confirmés :


Une vérification sur le site https://who.is (qui permet, entre autres, d’obtenir information concernant le propriétaire d’un site internet) ne permet pas d’identifier le vrai détenteur du nom de domaine ;


La plateforme Kiplar n’a jamais obtenu une autorisation pour proposer des produits d’investissements aux épargnants français, or cela représente une condition requise pour l’exercice d’une activité légale en la matière ;


Depuis le 1er juillet 2021 l’Autorité des marchés financiers (AMF) a rajouté le site fr.kiplar.com sur sa liste noire des plateformes frauduleuses et non autorisées.


NOTRE CONSEIL :


- Pour les personnes qui n’ont pas encore investi sur le site de Kiplar : fuir à tout prix cette plateforme afin d'éviter de perdre votre épargne.

- Pour ceux qui ont déjà investi sur la plateforme : ne vous fiez pas aux «contrats» que vous auriez pu signer avec Kiplar et aux promesses de retour sur investissement. Il faut immédiatement déposer plainte et contacter votre conseil juridique pour mettre en place une stratégie adaptée à votre cas particulier.

81 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout